Procrastination

Dans le dictionnaire, on peut lire la définition du mot procrastination comme étant  »tendance à remettre au lendemain »

Je ne me définissait pas comme une personne procrastinante… jusqu’à ce que j’évalues ma manière de travailler! Comme certaines rares personnes le savent, je suis en projet d’écriture d’un roman. Je me suis techniquement donné comme deadline l’été 2012… Voici un peu comment se passe mes moments d’écriture:

10h12 du matin, je m’installe devant mon ordinateur. Aussi bien se débarasser des déconcentrants tout de suite, je fais le tour de Facebook, Email, etc.

10h40 Je suis encore sur facebook. 2 articles intéressants, 47 notifications et messages, 3 conversations chat… Merde, on ferme tout ça, moi faut j’écrives!

10h42 Avant de commencer je devrais me servir un verre d’eau ou quelque chose, question de pas interrompre mon rythme une fois que j’aurai commencé… Passe à la cuisine, ah il y a plein de choses qui traine, je vais ramasser.

11h00 De retour devant mon ordinateur avec une verre d’eau, des biscuits et une cuisine propre. Là je suis prête à travailler! Mais… il fait froid dans la pièce du fond. Là c’est pas trop pire, mais dans une heure je vais avoir froid aux orteils. Je vais aller chercher mes pantoufles! Pantoufles qui sont, bien sur, dans ma chambre. Alors travers le corridor… Ah la poste est passé, NICE j’ai reçu mon nouveau Rolling Stone! J’vais juste feuilleter un peu en marchant vers mes pantoufles…

11h15 Je suis assise sur mon lit avec mon magasine. Il y a un trop bon article sur Queens Of The Stone Age et… ARGH j’étais en processus d’écriture moi!! Pogne les pantoufles… lis encore un paragraphe et je retournes devant mon ordi.

11h20 De retour devant mon ordi (encore) Mais ça fait un moment que j’ai pas continué mon roman, faut que je relises ce que j’ai écrit jusqu’à date question de me remettes dans le mood et que je me rapelles ou j’en suis (parce que BIEN SUR je ne fais pas de plan-par-chapitre… c’est bien trop simple) alors je me retappes les 4 chapitres déjà écrits.

11h50 Bon, alors je sais ou j’en suis rendu… J’SUIS PRÊTE! Donc haut de page,  »Chapitre 5 » 4 espaces… Ahh mais c’est trop silencieux ici, j’arriverai jamais à me concentrer. AH j’ai une playlist de faite! Faut juste que je la trouves…

12h25 Finalement je l’ai jamais trouvé alors j’ai refait une nouvelle playlist dans Itunes… Je me sens enfin prête… Et je me demandes ce qui se passe sur Facebook, genre si on a répondu à mes posts ou mes messages. J’y retournes donc… et publie comme statut  » en processus d’écriture, prière de ne pas déranger 🙂 » Bon une bonne chose de faite!

12h47 Merde encore sur facebook! FOCUS CATH FOCUS! Je me déconnectes et va faire play sur ma super-nouvelle liste. On s’attaques à ma page blanche!

13h15 8 lignes d’écrites. Mon cellulaire sonne, c’est maman. Je réponds toujours quand c’est ma mère! Mais ça s’adonnes qu’on a ben ben ben ben ben ben des choses à se conter… Ça fait quand-même un gros 72 heures que je ne lui ai pas parlé!

13h53  »Ok maman, faut vraiment que je te laisse, j’ai des trucs à faire… moi aussi je t’aime… Bonne journée!… Oui je viens en fin de semaine… Ok bye… Oui j’ai un foulard, j’en tricotes tsé!…. Ok… Non je vais venir en autobus… Oui je recommence l’école juste le 18 janvier… Ok bye…. Ok moi aussi je t’aime… Oui on se vois samedi… Ok bye… Non je sais c’est le 9… Ok… Ben je crois que je vais travailler… Ok…  »

14h Concentration, concentration… On repars la musique et on se remet à écrire. Je veux au moins faire 2 chapitres aujourd’hui!

14h22 OH MY GOD cette chanson-là est tellement bonne!!! S’en suit une représentation digne de la mi-temps au Superbowl avec air guitar, chant à tue-tête, chorégraphie et finale à genoux…

14h41 MERDE fais 8 fois je recommence la chanson… FOCUS CATH FOCUS!!! Je baisse le son, change de chanson (Elle est tellement bonne!) et reviens dans ma concentration initiale…. ah, mon verre d’eau est vide. Petite marche à la cuisine, faut remédier à ça!

15h De re-re-retour devant mon ordi. Le Brita était vide alors j’ai dû le remplir et en attendant que l’eau se filtre, j’ai fini l’article dans mon magasine. Messemble ce serait bon à écouter en travaillant…. Zut, j’en ai pas dans ma playlist… Ni dans ma bibliothèque… AH j’ai l’album dans ma commode!

15h19 Le CD est pas dans ma commode, ni dans aucun autre de mes tirroirs… il doit être chez ma mère. Je vais downloader 3 ou 4 chansons question de pouvoir en écouter pareil. AH j’ai pas fait dégeler la viande! Passe par la cuisine et met la viande dans le frigo.

15h45 Bon! J’ai 4 nouvelles chansons dans la liste, je peux enfin me concentrer! On pèse sur play et LÀ je me concentres pour vrai! Juste 8 lignes d’écrites?! Merde faut je donnes un coup si je veux au moins 2 chapitres!

16h10 2 paragraphes. Je sais plus trop si j’ai déjà introduit cette information à propos de mon personnage… Je vais relire le dernier chapitre, juste pour être sûre. Wow j’avais pas fait attention à mes fautes d’orthographe! Est-ce que j’en ai dans le reste du texte ausssi? Ah non, faut je vérifies!

16h51 C’est tout corrigé! Merci internet pour ton bescherelle et dictionnaire en ligne! Alors j’avais pas encore metnionné mon truc… Ça va me remplir au moins un paragraphe! Il est quelle heure là… AH MERDE! J,ai pas fait dégeler la viande pour le souper!! Petite course jusque dans la cuisine… Mais non, la viande est dans le fridge… Eh bien!

16h58 BON! Là je me lève plus! Pas tant que j’ai pas AU MOINS un chapitre de fait!

17h10 tchik tchik tchik tchik tchik (c’est le bruit de mes touches de clavier, en passant) tchik tchik tchik… BRUPRURBBRUPPBPRUBPRUBPRPBRUP…. Merde, j’ai faim… Et je sais qu’il y a des baies dans le frigo…

17h36 Je me suis trompée, pas de baies mais du fromage et du pain… Gill Cheeze!! Au moins ça va vite, j’ai la p’tite machine pour en faire rapidement! Re-re-re-re-retour devant mon ordi. On va y arriver.

18h02 On est dans un bon roulement! J’entends la porte d’entrée… « Allo c’est moi! Blablablablabla-journéemoche-blablablablabla-jobdemerde-blablablablabla… Toi qu’est-ce que t’as fait? »  Moi? Ah jai passé la journée à travailler sur mon roman! J’ai fait… 1 page et demi?!?!

Je terminerai jamais ce batard de roman -.-

Publicités

Collège Lasalle

Je vous préviens, c’est un texte plein de fleurs et de p’tits coeurs…

Mercredi dernier j’ai mis les pieds au Collège Lasalle en tant qu’étudiante pour la dernière fois. Après un an et demi, je suis enfin finissante du programme d’organisation d’événements! Comme je suis moi, je me suis fait un petit post mortem de mon expérience et voici à quoi j’ai abouti.

En août 2010, j’ai décidé de retourner à l’école. En partie car j’avais une compagnie d’événementiel qui roulais à moitié, j’étais stallée et j’avais besoin du  »papier officiel » afin de continuer à avancer dans mon domaine… mais aussi un peu car ça faisait 4 ans que ma mère dormais pas la nuit en pensant à sa cocotte qui savais pas trop où elle s’en allais dans la vie.

En septembre, on a eu notre première rencontre de classe avec l’API. Je suis arrivée en retard, avec des jeans trouées et mon bed head habituel, dans un local rempli de gens sur leur 36. Ma première impression? HOLY SHIT dans quoi je viens de m’embarquer!!! Après la réunion, j’ai appelé mon copain en larmes, j’ai passé la soirée à boire ma déception et fait des plans pour annuler mon inscription au collège… Pour finalement me faire pousser des couilles et aller assister à mon premier cours la semaine suivante.

Fast forward en novembre. Mon avis a changé concernant le collège… Finalement mon groupe est constitué de gens que je peux apprendre à apprécier et non des Lady Gaga Bimbos comme on en voit beaucoup dans les corridors à Lasalle. Mes couilles ont suffisamment poussé et je lance officiellement ma compagnie et à ma grande surprise, en plus de ceux qui se sont proposés pour me donner un coup de main pour l’événement, je reconnais dans la foule mes collègues de classe, venus m’encourager pour cette étape cruciale de mon petit cheminement. Ça a été un baume sur mon cœur ♥ Première session tire à sa fin, les liens se tissent et j’apprécie de plus en plus mon entourage. En fait, un truc un peu marquant aussi…. les filles de marketing (je crois) dans le cours de Josée…  »euh parles plus fort on t’entend pas » QU’EST_CE QUE T’AS DIT BITCH!!! c’était de l’amour féroce (J’espère qu’elles s’enfargent dans leurs talons hauts dans un escalier) 🙂

On saute à la deuxième session. Notre projet CAUCHEMAR: Organisation d’un défilé à 62 étudiants! 15 semaines d’acharnement, de compromis, de travail, de stress… Mais en bout de ligne, surtout une expérience d’apprentissage (dont la leçon qu’on ne peut pas organiser un événement avec 62 planificateurs) et un résultat où nous avons tous trouvé notre compte et grandi à travers l’expérience.

Dernière session. Je crois qu’à ce point on y était tous pas mal blasés… Je disparais avec Amélie deux semaines pour le meilleur stage du monde. On passe à travers la session qui était vraiment la moins motivante de tous, mais au groupe on a trouvé le moyen d’y donner du pep. Autant que j’ai hâte d’en finir, autant que je ne me sens pas prête de perdre le cocon qu’on s’est créés…

Et on se ramasse, mercredi le 14 décembre 2011 dans le Karaoké Bar devant le Collège à chanter, danser, hurler comme des imbéciles et fêter ces trois dernières sessions passées ensemble.

Finalement j’en ressort vraiment gagnante:

J’ai rencontré ma douce moitié/partner de travail/amie que j’adores Amélie, ainsi qu’une belle brochette de gens avec qui j’ai développé des liens solides. Certains diront que c’est le concept d’erreur d’attribution (L’erreur d’attribution est quand on développe des liens avec des personnes qu’on aurait jamais vraiment développé simplement car on vit une étape cruciale ensemble)… Ben moi je vais changer cette formule à Comble d’attribution. Car avec tout ce qu’on a traversé, on l’a fait ensemble et j’aurais pas pu souhaité meilleure gang. J’ai grandi, appris et je pars avec un baluchon de vie un peu plus lourd et un regard nouveau sur ce qui m’attend.

Je suis nostalgique. Je vais m’ennuyer des cours dont on doutait fortement la cohérence, des pauses passés dehors à s’époumoner contre notre dernière note ou le prochain projet pas-de-sens. Les après-midis à plancher sur des projets qu’on a commencé vraiment trop près de la date de remise, les fous-rires pas toujours justifiés, les rencontres hors-contexte-scolaire, les vagues d’Amélie et moi pour saluer Maryse, Pierre Le Girapan, que finalement on sait pas pourquoi on l’aime autant, Li-Ma qui a pas peur de donner son opinion, le coming out de Julien (chéri, on était pas du tout au courant), nos opinions colorées sur nos chers professeurs… Bref, je vais m’ennuyer de pas mal tout, je m’étendrai pas là-dessus!

Alors je prends un moment pour dire un gros merci à la gang de Planif, on a réussi! Aussi je veux vous souhaiter un MERDE pour ce qui vous attend tous chacun de votre bord. J’espère très honnêtement qu’un jour on va se recroiser dans un contexte X et pouvoir dire  »tu te rappelles à Lasalle… » J’ai hâte de voir où ça va nous rendre.

Et maman, j’ai enfin mon diplôme, tu peux officiellement dormir sur tes deux oreilles 🙂

En passant:On est des organisateurs d’événements… On a VRAIMENT pas d’excuses pour ne pas s’arranger pour se revoir!

Les chips

Il est 14h, heure d’un snack

J’ai envie de manger des chips… Mais j’en ai pas alors je vais vous en parler un peu.

En fait je voulais surtout mentionner les formes de chips. Est-ce qu’il existe une forme universelle de chip? Je comprend la chip qui est VRAIMENT faite à base d’une tranche de patate… mais le reste?

Exemple, la Doritos. Dans leur salle de brainstorm, j’aimerais bien savoir comment ils en sont venus à la conclusion que le triangle est la meilleure forme!! Et c’est même pas un triangle égal!!! Alors en partant, ils nous enlèvent l’activité de choixir notre côté favori en nous imposant un coin qui ne sera pas nécessairement le plus apétissant ni le plus saupoudré de goût orange. Et le fait de nous donner le privilège de choisir le bord de notre deuxième bouchée NE SATISFAIT PAS!!! Aussi, vu la forme moche, c’et inévitable que si tu n’es pas capable de t’enfoncer la chip au complet d’un seul coup, tu te ramasses avec des coins de bouche colorés. Et ça pars par ça, NON MONSIEUR, tu reste taché le reste de la journée.

Ensuite, ce qu’ils appellent les  »ruffles »…. COSSÉ ÇA!!! Le crêpé, ça aurait jamais dû quitter les cheveux des adolescentes des années 60. Mis à part le sentiment d’aventure (t’as pas acheté les ordinaires, non, tu te sentais intrépide t’as pris des RUFFLES) et l’avantage que toute la poudre se ramasse dans les craques, la ruffle est juste le résultat d’un jour où le département de développement chez Lays s’emmerdais.

Tostitos a aussi repris le concept de la chip triangulaire, ainsi que celle de la chip ronde, plissée, en p’tit bol, à la lime, bleue…. Bref ils ont fait le tour de ce qui pouvais être fait et ma foi c’est pas si pire…. Sûrement car ils ont l’excuse que tu peux faire fondre du fromage dessus et manger avec de la salsa.

……

Oh et puis merde… Je m’en vais m’acheter un sac de chips 🙂

Le temps des fêtes

Le voilà qui reviens, le temps des fêtes! À chaque année, petits et grands attendent cette période de l’année avec impatience et plus on s’en approche, plus on oublie VRAIMENT comment se passe le temps des fêtes…

Alors décortiquons ça un peu:

BUDGET:   Le temps des fêtes veut aussi dire faire plaisir à notre entourage. On gâte tout le monde, c’est le temps de l’année. Alors fais la liste de ceux à qui on veut acheter une pensée… Les parents, les frères/soeurs, le/la conjoint(e), peut-être oncles tantes, grand parents… Mais dans la liste rapide, on oublie toujours les blondes/chums des frères et soeurs, les beaux parents, les beaux-fères/belles-soeurs, le patron, les cadeaux d’hôtesses, les cadeaux pour les 30 échanges qu’on fait dans différents cercles sociaux… Et là, on regarde le budget. C’est à ce moment où l’on réalise qu’on va pouvoir faire un petit cadeau à tous, mais qu’on pourra payer ni le loyer, ni le cellulaire et remplir nos 3 cartes de crédit. Alors soit on enlève des gens dans la liste (qui risquent d’être vexés) soit on deviens pauvre (On va l’être de toute manière… juste moins)

FAMILLE:   C’est la réalité de plusieurs d’entre nous, les familles recomposées – séparées – mélangées – recollées – surdimensionnées – etc… et à moins que nous ayons la chance de vivre dans une famille où tous s’appellent pour arranger les partys de Noël, Il arrive qu’on aies à choisir entre le réveillon à maman et le souper à papa parce qu’évidemment sur les 8 jours qu’il y a entre le 23 décembre et le premier janvier ILS ONT PRIS LA MÊME FOUTUE DATE!!! Et là tu veux faire plaisir à tout le monde… alors tu vas faire les 2 partys… c’est-à-dire un aller-retour entre Montréal et Sherbrooke pour faire plaisir aux grand-mamans!

CONJOINT: La joie d’être en couple s’étend jusque dans les plans de Noël. Car non-seulement tu dois tricoter avec les 4 partys de ta propre famille, la douce moitié a aussi une famille à aller voir, qui est peut-être aussi dans la même situation (séparée -reconfigurée – si vous comprenez pas vous aviez juste à suivre!). Évidemment, l’idée d’aller chacun de notre côté pour les fêtes est oh-que-trop moche (malgré que ça évites les SUPER questions du genre  »alors c’est pour quand le mariage? / Wow tu l’as enduré un an de plus? » ou autres questions de nature douteuses quand Mo’noncle est un peu grelot) et étant un couple on se dit  »bah on est capables, on s’aime »… ALLO! Vous avez 12 partys à aller en quelques petits jours qui ne seront ni dans la même ville, parfois même pas dans la même province… BONNE CHANCE! Et pour ce petit matin de Noël avec votre roudoudoux au pied du sapin… pas avant le 28 décembre, car chéri travailles pour le boxing day!

ENFANTS: Une nouvelle boule d’amour a agrandi la famille récemment, ou des plus grands à trimballer de maison en maison (oui on est encore dans le principe des 14 patys auquels vous devrez assister). Les pyjamas, les cadeaux à transporter, les crises dans l’auto parce qu’ils ont froid/chaud/faim/soif/envie de pipi/la soeur lui tire les cheveux/le chien l’a liché…  Une solution pour certaines soirées serait qu’on laisse les minous à la maison et on appelles une gardienne…. Vraiment? Tsé ta gardienne…. ELLE AUSSI A 45 PARTYS DE FAMILLE!!!

CADEAUX: Le magasinage! Pour certaines personnes sur notre liste, c’est facile car on a une bonne idée ou déjà un coup de cœur sur ce qu’on veut offrir. Mais pour l’échange de cadeaux du bureau, quand t’as pigé le technicien informatique auquel tu parles 4 fois dans l’année (les 4 fois que tu fais planter ton ordi avec trop de fenêtres ouvertes dans Explorer ou que ton écran est devenu  »on sait pas comment » bleu). Ou même le nouveau chum de ta fille… tsé celui à qui tu voudrais offrir une paire de pinces pour l’aider à enlever ses anneaux de dans son nez ou un dictionnaire, car tu as lu les textos qu’ils s’envoient… Alors tu achètes un peu à l’aveuglette et pries pour une réaction favorable quand la personne visée va l’ouvrir, ce qui est en soi un gros gamble.

SOI-MÊME: Noël est le temps de l’année où tu accumules tout ce qui constituera tes résolutions de la nouvelle année. Avec toute cette bonne bouffe, dur dur de garder la ligne. Surtout quand Ma’tante Aline remets de la farce 4 fois dans ton assiette et que Grand-Maman a fait sa fameuse tarte au sucre! Aussi un cadeau fréquent de celui-qui-savait-pas-quoi-t’acheter (ou chéri, dans certains cas) va être du chocolat. Parlons sérieusement… La boite de chocolat, elle va pas passer 3 semaines sur ton bureau. Alors le 4 janvier on monte sur la balance… et on se retourne voir si le chien serait pas monté en même temps que nous! Il y a aussi nos  »kit de Noël ». Là je sais que vous souriez devant vos écrans… Contez pas de niaiseries, tout le monde va se magasiner un  »kit de Noël »… Tsé la robe à paillettes dorée que tu remettras JAMAIS ou la cravate avec des rennes saouls… Et pour les audacieux parmis nous, souvent plusieurs partys veulent aussi dire PLUSIEURS KITS DE NOËL!! Aussi les fabricants font des affaires d’or en cache-cernes dans cette période-là! Car le lendemain de veille est chose commune, mais vraiment pas élégant pour le party du lendemain!

Il y a encore plein d’aspects que j’oublie. Car comme vous tous, j’ai moi aussi oubliée ce qu’était Noël l’an passé. Je suis simplement prise dans l’engouement du temps des fêtes qui approche, des vacances prochaines, des soupers en famille et de l’achat de mon fameux Kit de Noël!

Joyeuses fêtes à tous 🙂

Ben voilà!

Alors un blogue…

Pour tous ceux qui me suivent sur facebook (car ils n’ont pas compris que c’est techniquement ce que tu es sensé faire sur Twitter… bref) et qui se DÉLECTENT de mes histoires et idioties… J’ai maintenant un espace où je pourrai écrire plus de 100 caractères et que plus de monde pourront lire sans nécessairement avoir accès à mes infos personelles!

J’écris sans trop de fautes, je fais un million de points de suspension… C’est que je suis une personne indécise, voyez-vous! Je me crées un espace pour pouvoir sortir toutes les niaiseries qui trainent dans ma tête (ça dors beaucoup mieux après) et aussi une place où, comme je suis plus ou moins  »anonyme » ma mère ne pourra pas me chicaner sur les propos que je tiens… Car oui, elle le fait!

Je taponnes ce truc depuis 3 heures maintenant… Car il faut que je me trouves un  »thème » en plus des couleurs et police d’écriture, des catégories, des sujets, de la manière que les trucs vont être classés, des intervalles de création des archives, de l’image de menu de…. J’ai perdu patience. Bref mon blog va être laid mais plein de contenu qui vont vous donner un break de votre journée (mais pas nécessairement tous les jours… j’suis pas des plus assidues)

Donc… Bonne lecture?