La chienne à Jacques

Après l’article sur la brique et le fanal, je poursuis le bal avec une nouvelle expression:

Elle est habillée comme la chienne à Jacques.

Honnêtement, je ne sais pas trop par où commencer avec cette phrase… Premièrement, pour se situer, faudrait savoir c’est qui Jacques.

C’est un ami, le voisin, le vieux mon’oncle de ta collègue de travail… Car tout le monde (ou presque) connaît un Jacques. Moi le seul Jacques que je connais, c’est un technicien de son de 38 ans avec les cheveux longs et une cigarette toujours au coin de la bouche. Mais votre Jacques, c’est peut-être le curé, ou votre père…

Même une fois qu’on a identifié Jacques, comment on sait s’il a un chien, et comment on sait que c’est une femelle? Le fait de n’avoir aucune de ces informations à priori fait qu’on ne peut pas utiliser l’expression, car ce serait de la fausse représentation! Disons qu’on ait identifié le Jacques, le chien et le sexe dudit chien, encore faut-elle qu’elle s’habille cette chienne! Les  »vêtements pour chiens » sont habituellement fait pour de petits chiens (chiuaua, poméranien, yorkshire,…) et non pour les gros chiens comme un bouledogue ou un labrador. Alors si la chienne est un dalmatien (on extrapole là, suivez un peu!) et qu’elle n’a pas de vêtement, est-ce que l’espression sert à définir une femme qui se promène nue? Et si c’est un chien plus poilu (exemple un Chow-Chow, on est encore dans l’exptrapolation lecteur) c’est pour définir une femme qui se promène nue ET qui a une pilosité prononcée?

Quelqu’un m’a lancé comme théorie que la  »chienne à Jacques » pourrait être une  »chienne » dans le sens de l’uniforme que portent les mécaniciens. Bon… On reviens donc au premier problème de mon histoire… Si le Jacques que je connais n’est pas mécanicien, mais bien, disons, boulanger, mais que je connais un Henri qui est mécanicien, dois-je changer ma phrase pour  »Elle est habille comme la chienne à Henri »? Y a-t-il une raison pour que ce soit celle de Jacques, a-t-elle quelque chose de spécial?

Et aussi… Comment peut-elle s’habiller COMME la chienne à Jacques…. elle serait plutôt habillée AVEC la chienne à Jacques (ou Henri, dépendamment du mécanicien connu). À moins que la chienne soit en fait un vêtement qui porte lui-même des vêtements… Ce qui serait, par contre, totalement incongru.

 

Finalement, personne ne sait qui est Jacques, personne ne sait s’Il a un chien, si c’est une femelle, ou si on parles finalement d’une pièce de vêtement. Est-ce qu’on peut juste tous s’accorder pour dire:

Elle s’habille vraiment mal

Et peut-être y introduire un élément de comparaison connu, au lieu de laisser tout le monde dans le néant avec un chien-vêtement d’un homme hypothétique?!?!?

Publicités

7 réflexions sur “La chienne à Jacques

  1. Maman dit :

    Wow je ne sais pas quoi dire à ça sauf wow. Je connais un Jacques et il n’a pas de chienne, et la seule chienne que je connais s’appelle Kelly et elle s’habile très bien, alors je crois que la thérorie est à l’eau. Et si on parlait de la poule pas de tête alors, c’est quoi déjà l’expression, courir comme une poule pas de tête. Ça te dit quoi ça?

  2. Je découvre votre blog et trouve vos posts très drôles. Félicitations.

  3. Boissonneault dit :

    J’Adore, simplement et totalement. Belle idée de texte humoristique.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s