Les grandes personnes et les problèmes de Maths

Je suis maintenant arrivée à ce que j’ai attendu toute ma jeunesse; je suis une adulte! Tant d’années à me faire dire ‘‘tu comprendra quand tu sera grande’’, ‘‘C’est un truc de grandes personnes’’… Eh bien, j’y suis arrivée et pourtant il y a beaucoup de choses que je ne comprends toujours pas!

J’ai toujours vécu avec la question ‘‘Pourquoi?’’ de collée au bout des lèvres… d’ailleurs la raison j’ai passé mes maths 514 en examen de reprise sur la fesse. Ah et je veux faire une parenthèse là-dessus! Ben oui… c’est mon blogue, je fais ce que je veux! Je n’ai jamais totalement compris certains trucs en mathématiques, souvent à cause de mon syndrome du ‘‘pourquoi’’. Jeune, j’étais toujours outrée de m’apercevoir à quel point les gens qui avaient créés les mathématiques étaient des idiots qui aimaient à se compliquer la vie. Je m’explique : Quand on a étudié l’algèbre, et qu’on avait un problème du genre ‘‘Marco et Sandra veulent mettre du tapis dans leur chambre, ils connaissent la mesure de 3 murs sur quatre, trouve la valeur du quatrième mur (identifiée par x) avec un calcul qui prend ¾ de page’’… Euh, je suis la seule qui répondait à ce genre de question en écrivant ‘‘Ben faudrait dire à Marco qu’il arrête de faire la moule et qu’il ailles s’acheter un ruban à mesurer!’’? Et l’angle de la pointe de tarte… HEY, COUPES-LA DONC COMME TU VEUX TA SACRAMENT DE TARTE, FAIS JUSTE ME DONNER UNE POINTE! Tu veux calculer le diamètre? PREND UNE RÈGLE MON PIMENT!!

Bon, on en était où avec tout ça? Ah oui, les grandes personnes. LA seule différence d’aujourd’hui par rapport à quand j’étais petite, est que la phrase est passée de ‘‘C’est compliqué, t’es trop petit pour comprendre’’ à ‘‘C’est compliqué…’’. Alors j’ai rien gagner en grandissant, j’ai simplement perdu le privilège d’avoir au moins une excuse pour potentiellement ne pas comprendre. Et pourtant c’est le beau avec les enfants, c’est PAS compliqué. Tu veux pas partager tes Tonkas? Parfait, t’es plus mon ami. Et demain à la récré, on va manger des biscuits ensemble et être des inséparables. Quand t’es adulte, si tu veux pas partager tes Tonkas, je vais t’en vouloir, parler de toi dans ton dos, avoir de la rancune, éventuellement on va se reparler, le processus de réconciliation va se faire de façon à respecter le rythme de chacun, mais il y aura peut-être toujours un petit problème de confiance. Euh… J ‘suis pas folle là, il n’y a certainement pas juste moi qui trouve que ça fait pas de sens… Et que dire des relations de couple?! On a tous nos exemples, nos situations… Et c’est compliqué par parce qu’on est petit et qu’on ne comprendrait pas… C’est juste compliqué.

Ce que j’en retiens, c’est que la vie est faite simple et c’est nous qui, en grandissant, apprenons à la compliquer. Et je mets ça sur la faute des problèmes de mathématiques du secondaire…

Si Marco avait été chercher son foutu ruban à mesurer, on aurait jamais passé nos vies à chercher des x hypothétiques en faisant des raisonnements aussi longs!!!

Publicités

Une réflexion sur “Les grandes personnes et les problèmes de Maths

  1. cestarrivepresdechezmoi dit :

    Ah ces chers mathématiques ! Plus d’un prof s’est arraché les cheveux en essayant de me faire résoudre ces foutus problèmes sans queue ni tête ! Bizarrement, pendant 2 ans, je fus passionné de géométrie mais cela ne dura pas plus longtemps…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s