Je suis une personne spéciale

On est tous un peu OCD (TOC ou trouble obsessif compulsif en français)… Je ne fais pas exception. À force d’en parler avec mes amis et proches, je me rend compte que, pardonnez mon français, j’ai une une chiée des TOCs! Je vous en fait une petite liste, question de vous dessiner un portait…. et pour ceux qui ne trouvaient pas encore que j’suis un peu… ahem…  »spéciale ».

– Quand j’écoute la télé, un film, la radio (à la maison ou dans l’auto)… le volume doit être à un chiffre en multiple de 5 (35 ou 40, 50 ou 55) Sinon je ne trouve pas que c’est un volume acceptable… et oui, je suis du genre à reprendre la télécommande si t’as baissé le son à 38 et le baisser jusqu’à 35…

– quand je suis dans un restaurant, peu importe ce que je bois (sauf pour le vin, ce serait weird) je demande une paille. Ce que je bois n’est pas aussi bon, rafraîchissant et satisfaisant si c’est bu directement au verre. J’ai déjà trainé des pailles dans mon sac, au cas où le resto/place n’en avait pas.

– Les couvertures sur mon lit doivent être complètement lisses. Le matin je me lève et je fais mon lit en lissant les couvertes. Je dépose quelque chose sur mon lit, en l’enlevant le refais le lit pour lisser les couvertes. Je m’allonge, je lisse les couvertes autour de moi. Je les lisse en me revelant… Avant de partir de chez nous, je jette un oeil dans ma chambre, m’assurer que mes couvrtes sont lisses!

– Toutes les bouteilles dans l’armoire de la salle de bains sont en ordre de grandeur (plus grandes au fond jusqu’au plus petites au bord) séparées par fonctions (crèmes à mains, savons, produits pour les cheveux) parfois même par parfums (ex si j’ai plusieurs crèmes à main à la pomme) ou par marque et toutes les étiquettes vers l’avant. Ça fait un bout que j’ai pas fouillé dans mon armoire et je sais qu’elle est en bordel, j’ai comme une petite anxiété chaque fois que je vais faire pipi car je sais que je n’ai pas le temps de toue la replacer.

– Quand je pars de chez moi, je vais barrer la porte arrière, je fais le tour de la maison, puis je sors et barre la porte avant, joue avec la poignée et vais à mon auto…. puis retourne à ma porte, débarre, retourne à la porte arrière, débarre, rebarre, refais le tour, ressort par la porte avant, rebarre la porte, rejoue avec la poignée et enfin retourne à mon auto. Parfois même après cette routine, je fais trois coins de rue et je me bats contre moi-même pour ne pas faire demi-tour et m’assurer que j’ai bien barré.

– ma technique de mangeage de pointe de pizza: manger la première moitié, touner la pizza, arracher la croute (en faisant bien attention de ne pas arracher de la pizza avec la croute), manger la croute et ensuite manger l’autre moitié de la pointe. Comme ça mes dernières bouchées sont toujours de la bonne pizza et j’ai mangé la croute quand-même.

– Les livres dans ma bibliothèque sont classés par auteurs, du plus petit au plus grand. Tous les livres dont je n’ai qu’un seul livre sont classés ensemble pêle-mêle, mais ceux que je préfère sont sur les plus hautes tablettes. Tous les livres non-lus doivent être sur la même tablette, pour ne pas les mélanger aux livres déjà lus. Comme j’ai une collection assez grande (près de 300 livres), quand j’achète ou je reçois des nouveaux livres, je dois donc défaire et refaire mes deux bibliothèques presque au complet pour  classer les nouveaux arrivés.

– Pour continuer dans les livres, chaque nouveau livre que j’acquiert doit passer par  »l’initiation »: je poinçonne un trou en forme d’étoile dans la première page du livre. Tant que ce n’est pas fait, je n’ai pas l’impression que le livre m’appartiens, que je peux le lire en paix.

– Avec une assiette qui contient plusieurs trucs (patates, légumes, riz, viande, piosson, etc.) je mange chaque aliment au complet un à la fois. pas de bouchée de riz entre mes bouchées de poisson…. à moins que je me sente VRAIMENT aventurière!

Je me rend compte que la liste est encore longue… mais continuer me donnerais encore plus l’impression que dans le fond, je suis folle à lier!
Faites l’expérience, portez attention à vos comportements dans les prochains jours et notez dans les commentaires vos propres TOCs. Vous me trouvez peut-être spéciale en ce moment, mais vous n’êtes peut-être pas mieux que moi!

Publicités

Petites notes à la population

Dans la vie de tous les jours, on vit plein de situations dans lesquelles on aurait envie de crier ‘’NON MAIS SACRAMENT DE PIMENT!!!’’ Mais, bien sûr, ça ne se fait pas vraiment. Pour tous ces petits moments, j’ai fait un ramassis de petits messages qui s’adressent à toutes ces personnes.

 

Cher piéton,
La p’tite lumière en forme de personne qui marche, les lignes jaunes par terre et le décompte en gros chiffres rouges, c’est pas de la décoration. Ils ont inventés des feux de circulation EXPRÈS pour toi, vu qu’apparemment tu ne comprenais pas les grosses lumières pour autos. Respecte-les dont, comme ça je n’aurai pas à laver des morceaux de tes joues de sur mon pare-brise.

 

Cher client qui appelle à ma job,
Quand je réponds en donnant le nom de ma compagnie comme accueil, ta première phrase peux juste pas être ‘’euh est-ce que c’est (nom de compagnie X)’’. Prochaine fois, je réponds ‘’non, c’est Dominos pizza, est-ce que je peux prendre votre commande?’’.

 

Cher personne dans le centre-ville,
Si tu coupes entre deux autos stationnées et te garoches pour traverser la rue, c’est ton choix. Je tiens juste à te rappeler que c’est assez impressionnant de faire autant confiance aux réflexes d’un inconnu pour qu’il freine avant de te ramasser sous son camion. Aussi, juste te rappeler que ça ne me tenteras pas toujours de freiner en catastrophe, et  mon char sera toujours plus solide que tes genoux.

 

Cher gars qui baisse le son de sa radio quand on arrive à une lumière rouge,
T’as beau être badass. T’as beau conduire un gros truck greu-greu. T’as beau avoir plein de tattoos… On a tous entendu le Maroon 5/Katy Perry qui jouait à pleine tête juste avant que t’arrives au coin. Le plus drôle, c’est pas que tu en écoutes, c’est que ça te gêne que les inconnus des autres autos autour de toi le savent.

 

Chère cocotte qui porte des shorts mi-fesses en public,
À moins qu’on soit à la plage, c’est un no-no… Aussi, avec ces jolies p’tites shorts, il n’y a plus grand-chose entre ta jolie peau de fesse et les bancs de métro/autobus de Montréal….  Yuk!

 

Chère personne quelconque qui lit ‘’50 Shades Of Grey’’ dans l’autobus/métro,
C’est un roman érotique… Un très mauvais j’en conviens, mais un roman qui se veut érotique/BDSM… Ça met tout le monde mal à l’aise et c’est peut-être quelque chose qui faudrait garder pour ton petit jardin privé.

 

Cher accro de facebook,
Ce que tu as mangé pour souper, ce que tu fais ce soir, avec qui tu es en train de prendre un verre, le fait que t’es saoul/e… tout le monde s’en contrecrisse. Si on a plus de 4 posts à propos de tes activités journalières sur nos newsfeed par jour, c’est de l’abus.

 

Cher cycliste,
Le trottoir, la ligne jaune au milieu de la rue ou la voie des automobilistes sont tous des endroits où tu ne devrais pas te trouver. Tiens-toi en au côté de la rue, là où les risques de te faire ramasser par une voiture ou un piéton mécontent sont considérablement réduites.

 

Chère vieille madame dans le métro,
Les grosses flèches jaunes par terre, ça s’appliques à toi aussi. Et fais pas comme si tu les avais pas vus… Parce que moi aussi en sortant je vais faire comme si je t’avais pas vu (oui oui, violence aux ainés, je suis une personne horrible).

 

Je suis sûre qu’il en manque, que vous en avez-vous-même. N’hésitez pas à ajouter votre propre petit mot dans la section commentaires!

20 Appels à ne pas passer à la Sécurité Publique

Travailler à la répartition d’un service de Sécurité Publique, il faut être prêt à tout quand on prend un appel. Mais je me rend compte que le terme  »Sécurité Publique » est peut-être pas toujours clair… Les gens me demandent souvent quel genre d’appels on reçoit. Honnêtement, on reçoit vraiment n’importequoi! Alors pour vous tous, qui peut-être un jour vous demanderez si vous devriez nous appeler, je vous fait un petit guide des  »20 Appels à ne pas passer à la Sécurité Publique ». Enjoy!

1- Ta maison/la maison d’un voisin est en feu:

Pour certains ça va avoir l’air niaiseux… mais pour les autres, appelle les pompiers. Tsé, les gars en suit jaunes qui font les enterrements de vie de filles, ben dans le jour ils éteignent les feux.

2- T’as besoin d’une gardienne:

Moi non-plus je ne voudrais pas faire confiance à la p’tite voisine avec la jupe trop courte ou le p’tit gars aux yeux rouges pour garder mes enfants, mais à moins que ton jeune est dans un parc passé l’heure de fermeture ou en train de faire des graffitis dans un tunnel, pas grand chose que je peux faire pour le  »surveiller »… va voir les annonces sur Kijiji.

3- Il neige dehors:

Moi aussi j’ai une fenêtre…

4- Ton voisin a fait des menaces de mort à ton chat:

En fait, des menaces c’est criminel, alors faut que t’appelles la police. Si la police te dit qu’ils ne peuvent/veulent rien faire pour ça, on va te dire la même chose.

5- La charrue est passée et a poussé la neige devant ton entrée:

Fait comme tout le monde, prend une pelle et va faire ton cardio… nous aussi on va aller faire la même chose à la fin de nos chiffres.

6- Tu cherches un numéro de téléphone:

Dans le bon vieux temps on avait les bottins téléphoniques (aujourd’hui on s’en sert pour avoir l’air plus grand quand on est assis ou pour partir un feu), maintenant on a le 411 ou internet…

7- Tu t’ennuies, t’as pas d’amis et tu veux jaser:

Va au Tim Hortons.

8- T’es saoul à la sortie d’un bar et t’as besoin de quelqu’un pour booster ton char qui pars pas:

C’est certain que je vais t’envoyer quelqu’un, mais ce ne sera pas pour booster ton char mon piment.

9- Quand est-ce que l’eau chaude va revenir:

… Même moi je sais comment ça marche l’eau chaude…

10- Quand il n’y a pas d’électricité et que tu te demandes quand le courant va revenir:

Malheureusement, je n’ai plus toutes les switch pour toutes les maisons de la ville sur mon bureau, va falloir appeler Hydro-Québec j’pense bien!

11- l’eau est brune et tu te demandes si elle est bonne à boire:

Même si je te dis oui, est-ce que tu va la boire? Penses-y…

12- Ton chat est dans l’arbre et tu veux qu’on envoie les pompiers:

De un, t’as regardé trop de films. De deux, si tu regardes autant la télé, t’as donc sûrement vu les annonces des gâteries pour chats que les chats accourent et font des backflips quand tu brasses le sac. Si t’as cru que les pompiers vont VRAIMENT sur des appels de chats dans les arbres, tu est parfait candidat à croire l’autre annonce.

13- Tu viens de te réveiller, t’as des bleus partout et une côte cassée, ta porte d’entrée est défoncés, ton appart est sans dessus-dessous, ton portefeuille est disparu et ton char n’est plus dans l’entrée:

…. Comment t’as fait pour penser à nous appeler au lieu du 911?

14- Tu entends des coups de feu et tu veux qu’on envoie quelqu’un:

Appelle dont ceux qui portent des vestes pare-balles à place.

15- Au jour de l’an, 5 minutes après minuit, tu appelles parce que les voisins font du bruit:

… c’est  juste triste…

16- Les poubelles/recyclage ne sont pas passées et tu te demandes quand ils vont passer:

Aucune idée.

17- Les lumières automatiques du parc te dérangent:

Achètes-toi des rideaux.

18- Le bruit des déneigeuses qui passent le matin te dérangent:

À moins que tu veuilles pelleter non seulement ton entrée, mais ta rue au complet pour te rendre au travail, laisse-les faire leur travail et dis merci.

19- Appeler pour une raison anodine et finir par flirter avec moi:

Dans l’échelle des  »flirts qui font de toi un loser » il y a flirter avec un professeur, flirter avec la barmaid, flirter avec la caissière… et loin loin loin en bas de la liste, il y a flirter avec la fille du dispatch.

20- il y a un animal sauvage sur mon terrain/dans tes poubelles:

Lâche-lui un bon cri, tape sur tes poubelles avec ton balai, allume ta lumière de patio… Un peu de sens de la débrouillardise batard!

Voilà! Déjà, je suis sûre que vous vous sentez mieux d’avoir réponses à toutes ces questions OH-COMBIEN importantes de votre quotidien. Dans tout autre cas (presque), ça va nous faire plaisir de vous répondre et vous aider… ou ça va me donner plus de matériel pour un tome 2!

Et n’allez pas penser que c’est farfelu… Ce sont tous des appels que nous avons au quotidien. Alors partagez et sauvez la honte à d’auters de vous retrouver dans nos histoires de coin de bureau (même si on adore ça!)

Vive la publicité!

C’est inévitable, la seconde qu’on ouvre la télé, on est envahis de publicités. Des restaurants jusqu’aux produits ménagers en passant par les lignes de vêtements, rien n’est épargné. Mais des fois, c’est à se demander qu’est-ce qui a bien pu se passer dans la salle de brainstorm de certaines de ces publicités. Comme si après des heures de suggestions et scripts, tout le monde se tanne et se disent ‘‘Bah, ils feront avec ça, nous on s’en va au Dooly’s!’’ Voici quelques exemples de ces fameuses pubs, qui m’ont fait me demander si quelqu’un avait pris la peine de les regarder avant de les mettre en ondes.

 

Les pastilles Fisherman’s Friend

 

Le texte de cette annonce va comme suit :

‘‘La douceur ne mérite pas sa réputation, quand la gorge vous pique, punissez-la!’’

… Euh, quoi? J’ai eu beau voir la pub à des centaines de reprises, je suis toujours incapable de comprendre ce qu’on essaie d’y dire. Et dans ces annonces, le texte est dit par une jeune femme, et on y présente un enchaînement d’images mi-dessinées de donzelles qui marchent dans la rue ou jouent à la Rockstar…  Mais il est où le pêcheur?! On s’entend, des Fisherman’s friend, c’est des pastilles pour papi qui goutent la rouille et qui sont suffisamment fortes pour faire décoller la peinture sur les murs… Je suis sûre qu’on pourrait trouver plein d’autres produits à essayer de rendre cool pour les jeunes filles de 14 ans!

 

Le jus d’orange Florida Orange Juice

 

En gros dans l’annonce, une fille est assise à sa table de cuisine et boit un verre de jus d’orange, entourée de différents personnages. Chaque personnage entreprend de lui dire, à l’avance ce qu’ils vont faire chacun leur tour pour rendre sa journée oh-que-trop merdique, et l’annonce finit avec la fille qui leur répond ‘‘Heureusement que j’ai mon jus d’orange!’’ … Je ne sais pas vous, mais moi ma réponse serait plus quelque chose du genre ‘‘Fuck this shit, je vais remettre mon pyjama et écouter des films toute la journée!’’.

 

Les produits nettoyants Lysol

 

Ils on fait quelques capsules de style témoignages pour ce produit. Celle qui a attiré le plus mon attention est celle de la dame nommée Élyse. Elle est là à expliquer que les enfants ça fait des dégâts et ça laisse des odeurs, et que c’est important pour elle que tout sente bon… Rien de bien exceptionnel j’en conviens. Là où je me demandes si c’est totalement une coïncidence ou si il y avait une équipe de production pliée en deux de rire derrière les caméras, c’est que la Élyse en question a des narines environ grosses comme des pièces de 25 cents! Sans blagues… Maintenant que je vous l’ai dit, vous ne pourrez plus remarquer rien d’autre!

 

Les annonces Tampax, Kotex, etc.

 

Dans les annonces de tampons, la vie est merveilleuse! Les filles dansent, font de la nage, du ski, du tennis, des roues latérales, du saut en parachute… Rien n’est à leur épreuve! Et pourquoi elles sont si invincibles? PARCE QU’ELLES SONT MENSTRUÉES!! Je suis d’accord avec le concept que si une femme peut saigner sans arrêt pendant 5 à 7 jours sans en mourir, il n’y a pas grand-chose à son épreuve… Mais il y a tout de même des limites. Personnellement, je n’expérience aucun changement quel qu’il soit pendant la fameuse semaine, mais je connais bien des femmes qui n’ont aucune autre envie que de porter du linge ample, se rouler en boule et manger de la crème glacée. Oui, on est capables de tout faire ce qu’on voit dans les annonces, mais on va prendre le mérite et non le donner à nos tampons!

 

Les annonces de papier de toilette

 

Il y a plein de trucs dont je pourrais parler, mais je vais me contenter de l’évident : Pourquoi le pipi est bleu??

 

Les comprimés Canesten

 

Ce n’est pas exactement quelque chose en particulier, mais le concept au complet… Est-ce que c’est juste moi que ça met mal à l’aise? Je veux dire, en gros, les annonces disent ‘‘j’ai la noune qui brule, mais je vais quand-même chercher ma fille à la garderie!’’. D’après moi, c’est le genre de truc qui tombe dans la catégorie trop d’informations!

 

Les condoms Trojan

 

Vous savez, le fameux Trojan Man dont on ne voit jamais le visage dans les annonces? Suis-je la seule à remarquer que son chest plate est un six-pack avec une bédaine?!

 

Et maintenant, vous ne regarderez plus jamais ces annonces de la même manière! Prenez le temps d’ajouter des annonces que j’aurais oublié dans les commentaires!

Les grandes personnes et les problèmes de Maths

Je suis maintenant arrivée à ce que j’ai attendu toute ma jeunesse; je suis une adulte! Tant d’années à me faire dire ‘‘tu comprendra quand tu sera grande’’, ‘‘C’est un truc de grandes personnes’’… Eh bien, j’y suis arrivée et pourtant il y a beaucoup de choses que je ne comprends toujours pas!

J’ai toujours vécu avec la question ‘‘Pourquoi?’’ de collée au bout des lèvres… d’ailleurs la raison j’ai passé mes maths 514 en examen de reprise sur la fesse. Ah et je veux faire une parenthèse là-dessus! Ben oui… c’est mon blogue, je fais ce que je veux! Je n’ai jamais totalement compris certains trucs en mathématiques, souvent à cause de mon syndrome du ‘‘pourquoi’’. Jeune, j’étais toujours outrée de m’apercevoir à quel point les gens qui avaient créés les mathématiques étaient des idiots qui aimaient à se compliquer la vie. Je m’explique : Quand on a étudié l’algèbre, et qu’on avait un problème du genre ‘‘Marco et Sandra veulent mettre du tapis dans leur chambre, ils connaissent la mesure de 3 murs sur quatre, trouve la valeur du quatrième mur (identifiée par x) avec un calcul qui prend ¾ de page’’… Euh, je suis la seule qui répondait à ce genre de question en écrivant ‘‘Ben faudrait dire à Marco qu’il arrête de faire la moule et qu’il ailles s’acheter un ruban à mesurer!’’? Et l’angle de la pointe de tarte… HEY, COUPES-LA DONC COMME TU VEUX TA SACRAMENT DE TARTE, FAIS JUSTE ME DONNER UNE POINTE! Tu veux calculer le diamètre? PREND UNE RÈGLE MON PIMENT!!

Bon, on en était où avec tout ça? Ah oui, les grandes personnes. LA seule différence d’aujourd’hui par rapport à quand j’étais petite, est que la phrase est passée de ‘‘C’est compliqué, t’es trop petit pour comprendre’’ à ‘‘C’est compliqué…’’. Alors j’ai rien gagner en grandissant, j’ai simplement perdu le privilège d’avoir au moins une excuse pour potentiellement ne pas comprendre. Et pourtant c’est le beau avec les enfants, c’est PAS compliqué. Tu veux pas partager tes Tonkas? Parfait, t’es plus mon ami. Et demain à la récré, on va manger des biscuits ensemble et être des inséparables. Quand t’es adulte, si tu veux pas partager tes Tonkas, je vais t’en vouloir, parler de toi dans ton dos, avoir de la rancune, éventuellement on va se reparler, le processus de réconciliation va se faire de façon à respecter le rythme de chacun, mais il y aura peut-être toujours un petit problème de confiance. Euh… J ‘suis pas folle là, il n’y a certainement pas juste moi qui trouve que ça fait pas de sens… Et que dire des relations de couple?! On a tous nos exemples, nos situations… Et c’est compliqué par parce qu’on est petit et qu’on ne comprendrait pas… C’est juste compliqué.

Ce que j’en retiens, c’est que la vie est faite simple et c’est nous qui, en grandissant, apprenons à la compliquer. Et je mets ça sur la faute des problèmes de mathématiques du secondaire…

Si Marco avait été chercher son foutu ruban à mesurer, on aurait jamais passé nos vies à chercher des x hypothétiques en faisant des raisonnements aussi longs!!!

J’ai des gros seins

Maintenant que j’ai votre attention, on va discuter d’un sujet qui m,a l’air, ma foi, fort intriguant pour plusieur d’entre vous: ma poitrine.

J’AI DES GROS SEINS

C’est pas nouveau, je les ai depuis que j’ai environ 10 ans. Je compte aussi les garder jusqu’à ce que mort s’ensuive. Je vis avec tous les jours, je les lave, je les habille, je les trimballe…  Alors est-ce qu’on peut m’expliquer pourquoi certaines personnes prennent encore la peine de me dire  »eh, t’as des gros seins! »… Ça a à peu près autant d’impact que de me faire dire que j’ai des pieds, JE SUIS AU COURANT!

Les gros seins attirent aussi les questions bizarres:

Tu portes quelle grandeur de brassière? Tu comptes m’acheter un soutien-gorge? Non? Eh bien veux-tu bien me dire à quoi ça va te servir de savoir si je porte du B ou du DD? Cette question est souvent suivie par une phrase du genre  »Ah, parce que je connais une fille elle, elle a du DD et sont pas aussi gros… ». Alors cette fille, probablement une amie, a comme trait distinctif sa taille de soutif? Meh…

C’est tu lourd?  D’après toi, mon p’tit piment! des seins c’est fait de graisses, de nerfs et d’autres trucs qui sont dans la peau. si ce n’était pas lourd, on aurait pas des soutiens-gorges pour les soutenir.

J’peux-tu y toucher? Si tu tiens pas tant que ça à tes dents, je t’invite à tendre le bras et en prendre une bonne poignée. Sinon, garde tes mains dans tes poches.

C’est tu encombrant? Encombrant pour quoi au juste? La seule chose que je peux pas faire, c’est de croiser mes bras sur ma poitrine. D’autres questions épaisses? 

Le fait d’avoir des gros seins apparamment envoie comme message qu’on aime en parler. Honnêtement, c’est pas un sujet très intéressant, on a jamais rien à dire d’intelligent là-dessus et on a bien vite fait le tour. Alors m’informer, comme ça out-of-the-blue, vos préférences de tailles de seins, les seins que vous avez déjà vus qui sont plus petits ou plus gros, n’importequoi qui regarde mes propres seins… Ce serais-tu dequoi, dont je me caliss, d’après toi? (merci François Pérusse)

Et une petite note rapide pour les dames qui dédaignent le fait que j’ai des gros seins:  Ta geule, c’est de la jalousie, tout le monde le sait.

Mais bon, mes seins moi je les aime. Je les porte fièrement… car je peux pas vraiment faire autrement en fait. Tu peux regarder, du coin de l’oeil, d’un regard furtif… mais à moins que je sois nue à quatre pattes devant toi en criant  »AWEILLE BEUBÉ FAIS MOI MAL », garde-toi une petite gène dans ta contemplation. J’veux dire, prend une photo-mémoire et use de ton imagination dans la douche tantôt. Si tu fixes, même si t’es un inconnu au milieu du métro, tu peux être CERTAIN que si tu décroches pas de ton staring contest avec mes mammelons (en passant, j’vais gagner, un mammelon ça cligne pas) après 10 secondes (et je compte), je vais te laisser savoir, à voix haute et d’une manière qui va te faire sortir et attendre le prochain métro, que c’est pas très poli ce que tu fais. Et anyways en partant, ta maman est sensé t’avoir dit que c’est pas poli!

Alors mes seins et moi, on retourne à nos occupations, et on vous dit bonne journée 🙂

(maintenant qu’on a fait le tour du sujet, on peux-tu en revenir?)

Carré rouge + métro de Montréal

En ce mercredi matin, j’ai eu droit à une scène plutôt distrayante en me rendant au travail. Je tenais à la partager avec vous!

Les joies du métro de Montréal, qui est en  »panne de service » 14 fois paar jour! Ce matin j’étais en route pour le bureau quand le métro s’est arrêté à l’arrivée d’une station, les lumières se sont éteintes et les portes sont restées fermées. Au bt de quelques minutes, les gens dans le wagon ont commencés à s’agiter.

j’étais assise sur un banc double à côté d’une jeune portant fièrement son carré rouge, et de l’autre côté de moi se trouvaient deux dames d’un certain âge. L’une d’elles, après avoir ronchonné à voix basse, s’est retournée vers sa voisine et a exprimé à voix relativement haute:

 »Voilà, les grévistes ont mis des bombes dans le tunnel. On va tout mourrir! J’te l’avais dit Joanne qu’ils finiraient par se mettre à tuer des gens. Eh calvasse pourquoi on est sorti nous à matin! Maudit gouvernement, Ils auraient dû donner aux étudiants ce qu’ils voulaient avant. Là ils vont être pognés pour ramasser des morts avec des pelles. »

Et là j’abrège, car elle a beurré épais. Comme elle prenait une seconde pour reprendre son souffle avant de se relancer dans une autre tirada à propos de notre mort imminente, l’étudiant assis à mes côtés se retourne et dit:

 » Madame, si on avait à poser des bombes, ce serait idiot de le faire dans le métro. Tant qu’à faire sauter quelque chose, on y irait pour un édifice gouvernemental ou un pont. Beaucoup plus efficace côté message, et pour le pont, ben on ferait une pierre deux coups. Le métro est en sécurité, inquiétez-vous pas. On en aura besoin pour aller à nos cours une fois qu’on aura gagné. »

Et un homme debout devant nous d’ajouter:

 » Ben si c’est un pont, prenez Mercier. C’est de la marde et ça fait des années qu’ils le patchent. Si vous pensez faire une pierre-deux coups faites le au moins comme il faut! »

Les lumières se sont rallumés, les portes se sont ouvertes et le métro a repris son trajet. Et moi, j’ai ri derrière mon journal jusqu’à ma station.

En arrivant au bureau, je lis sur facebook qu’effectivement, des bombes fumigènes ont été lançées dans une station de métro par des étudiants.

Et de nouveau, j’ai ri.

Bonne journée